Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

Cooperazione allo sviluppo

 

Cooperazione allo sviluppo

Bien qu'il ait représenté l'un des premiers partenaires historiques à bénéficier des dons italiens, le Cameroun ne figure pas dans la liste des Pays prioritaires selon le Document triennal de programmation 2019-2021.

Cependant, les initiatives de coopération menées bilatéralement dans le Pays sont nombreuses, en particulier à partir des années 2000.

En ce qui concerne le secteur de la santé, l'excellence de notre coopération dans le monde, un des principaux projets financés sur le canal bilatéral gouvernemental, conclu en 2010 et d'une valeur de presque 1 million d'Euros, a été destiné à la lutte contre le sida
en soutien aux activités du Centre de recherche «Chantal Biya» à Yaoundé. En août 2012, s’est conclu le projet triennal de lutte contre le sida financé par la DGCS et réalisé par le COE (Centre d'Orientation Educatif) de Mbalmayo pour une valeur de 714.820 Euros. En
2013, s’est en outre conclu le projet triennal financé par la DGCS à travers l'ONG Dokita, d'une valeur de 820.000 Euros, visant à soutenir les personnes handicapées à Yaoundé.

La société civile italienne a successivement été engagée par le biais de cinq ultérieures contributions de la DGCS et de l'AICS pour des projets promus, dont ont bénéficié les OSC COE et ARCS Cultures Solidaires. Plus précisément, il s’agissait de :

- ARCS, Renforcement des capacités d'autogestion et des processus de développement au niveau local, 423.000 Euros, DGCS - Conclu.

- COE, LIBERONS-NOUS ! Promotion des droits et amélioration des conditions de vie et des opportunités de réinsertion socioprofessionnelle des détenus dans les prisons de Garoua, Mbalmayo et Douala, 674.929 Euros, DGCS - Conclu.

- COE, CAM ON ! Promouvoir art et culture : renforcement des capacités, entreprise sociale et instruction au Cameroun, 1.360.033 Euros, AICS - Conclu.

- COE, REGARD AU-DELÀ DE LA PRISON. Renforcement de la société civile dans l'inclusion sociale et dans la protection et promotion des droits des détenus et ex-détenus au Cameroun, 1.564.525 Euros, AICS - En cours.

- ARCS, ENTER: Energies renouvelables et Technologies appropriées pour l'accès à l'eau potable en milieu Rural, 1.795.000 Euros, AICS - En cours.

Ensuite, à partir de 2016, la coopération italienne est active au Cameroun et au Tchad également à travers quatre programmes d'urgence successifs. Les activités humanitaires, gérées par AICS et mises en œuvre principalement à travers les OSC italiennes présentes dans les deux Pays, se concentrent dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun et dans la Région Lac du Tchad. Ils visent à intervenir en s'adressant aux réfugiés, personnes déplacées et communautés d'accueil, à travers une approche multisectorielle qui permet la réalisation d'interventions capables de répondre rapidement aux besoins des réalités spécifiques, renforçant la gouvernance micro-territoriale.

En particulier, l'Italie depuis 2016 à ce jour a destiné au Cameroun et Tchad une contribution de plus de 13 millions d'Euros à travers les initiatives humanitaires suivantes :

- «Assistance aux réfugiés et personnes déplacées dans la région du Lac Tchad» - AID 11010 – 2.835.000 Euros - achevé.

- «Intervention d'Urgence en faveur des réfugiés, personnes déplacées de retour et communautés d'accueil du Lac Tchad» - AID 11226 – 3.300.000 Euros – en voie d’achèvement.

- «Initiative d'Urgence en faveur des Populations Vulnérables au Cameroun et au Tchad» - AID 11762 – 3.600.000 Euros - en cours de réalisation.

- «Initiative d'Urgence pour l'amélioration de la résilience des populations vulnérables au Cameroun et au Tchad» - AID 12022 – 3.600.000 Euros - en cours de réalisation.


20