Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

DECLARATIONS DE VALEUR

 

DECLARATIONS DE VALEUR

La requête de délivrance de la déclaration de valeur d’un diplôme obtenu dans l’un des pays relevant de la compétence de l’Ambassade d’Italie à Yaoundé (Cameroun, Tchad, Guinée Équatoriale et République Centrafricaine) doit être faite en envoyant un message à l’adresse culturale.yaounde@esteri.it , en précisant :

1. noms et prénoms du titulaire du diplôme dont la déclaration de valeur est demandée;

2. type de diplôme (CAP, BEPC, Probatoire, Baccalauréat, Ordinary ou Advanced Level, autre type de document);

3. lieu de résidence du titulaire du diplôme (*);

4. raison pour laquelle la déclaration de valeur est requise (études universitaires, non universitaires ou travail);

(*) la procédure est légèrement différente si le titulaire nécessite d’un visa pour l’Italie ou s’il se trouve déjà en Italie ou à l’étranger.

 

L’attention est particulièrement attirée sur ce qui suit :

- avant que cette Ambassade puisse délivrer la déclaration de valeur d’un titre d’études, son authenticité doit être systématiquement vérifiée et cette opération peut comporter des délais d’attente assez longs, notamment s’il s’agit de titres universitaires ;

- une déclaration de valeur ne peut être délivrée à titre gratuit que pour "motifs d’études certifiés et vérifiés" (art. 66c DLGS 3/2/2011, n° 71); si ces motifs ne peuvent être certifiés et/ou démontrés, la déclaration de valeur est délivrée contre paiement (44000 FCFA pour chaque déclaration + 7000 FCFA pour chaque copie conforme + le coût de la certification de chaque traduction : les coûts relatifs aux traductions varient et dépendent si la traduction a été effectuée par un traducteur accrédité ou par un traducteur non accrédité ; les coûts varient également si la traduction est rédigée d’une langue étrangère à l’italien, ou de l’italien à une langue étrangère - voir le Tableau des droits consulaires à percevoir par les bureaux diplomatiques et consulaires Tabella dei diritti consolaridei diritti consolari);

- en règle générale, pour qu’un diplôme obtenu dans l’un des Pays relevant de la compétence de cette Ambassade puisse être accepté pour l’admission à un certain cours d’études en Italie, il doit permettre l’accès au même cours (ou cours similaire) dans le Pays d’obtention (sauf exceptions éventuellement accordées par l’établissement auprès duquel le demandeur souhaite être admis). A titre d’exemple, le "baccalauréat" de la série A n’est pas accepté au Cameroun pour les cours d’études scientifiques (médecine, ingénierie, etc.), il n’est donc pas possible qu’il soit accepté pour les mêmes cours en Italie.

- une déclaration de valeur n’implique aucune reconnaissance, équivalence ou homologation du titre d’études auquel elle se réfère : il s’agit d’un document de nature purement informative, visant à fournir tout élément utile pour permettre aux Autorités italiennes compétentes une évaluation du titre auquel elle se réfère, en vue de sa reconnaissance dans le système italien, aux termes de la réglementation en vigueur.

 

Il est enfin rappelé qu’un document assimilable à la déclaration de valeur ("attestation de comparabilité" ou "diploma supplement") peut également être demandé à ces organismes :

http://www.cimea.it/it/servizi/procedure-di-riconoscimento-dei-titoli/procedure-di-riconoscimento-dei-titoli-overview.aspx

https://www.enic-naric.net/

 


44