Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

Premier Séminaire National de Recyclage des Enseignants d’Italien du Cameroun du 1er au 18 décembre 2020

Data:

02/12/2020


Premier Séminaire National de Recyclage des Enseignants d’Italien du Cameroun du 1er au 18 décembre 2020

C’est avec plaisir que l’Ambassade d’Italie annonce le Premier Séminaire National de Recyclage des Enseignants d’Italien du Cameroun sous l’égide de l’Université de Maroua, avec un important appui du Gouvernement Italien, et en collaboration avec l’Inspection Pédagogique Nationale d’italien, l’Università per Stranieri de Sienne et l’Università Ca’ Foscari de Venise.

Ledit séminaire regroupe tous les enseignants d’italien des dix régions du Cameroun dans les villes de Maroua, Dschang, Douala et Yaoundé.

Ce projet représente un moment important de la Coopération entre l’Italie et le Cameroun dans les domaines de la diffusion de la langue et la culture italiennes, surtout de la Coopération entre les Universités italiennes et camerounaises, le rôle des Écoles secondaires et des Centres privés où la langue italienne est enseignée dans ce Pays. Les collaborations interuniversitaires deviennent de plus en plus amples et approfondies, contribuant à la diffusion de l’italien au Cameroun. Cela ne serait pas possible sans le soutien du Ministère de l’Enseignement Supérieur et du Ministère des Enseignements Secondaires.

La langue italienne est enseignée au Cameroun dans 5 Universités, 76 Lycées et environ 13 Centres privés. Dans ce contexte, il est évident que la formation des enseignants revêt une importance fondamentale.

En ce qui concerne l’organisation du Séminaire en question, nos remerciements vont en particulier au Recteur de l’Université de Maroua, au Directeur de l’École Normale de Maroua, à l’Inspecteur Pédagogique National de la langue italienne au Cameroun, au Chef de l’Unité de langue italienne à l’Ecole Normale Supérieure de l’Université de Maroua, aux Professeurs de l’Università per Stranieri de Sienne et de l’Università Ca’ Foscari de Venise pour leur contribution.


378